Section d'information sur la MAS de Booz en Lozère.

FAM DE L'ENCLOS

LA VILLA COMMUNAUTAIRE : LES ROSIERS

HISTORIQUE ET PROJET DE SERVICE

Le projet de la villa « Les Grillons » est né de la volonté d’améliorer sans cesse l’offre de service proposée aux personnes présentant une déficience intellectuelle et/ou physique. Ce projet a été élaboré alors même que la loi 2002-2 du 2 janvier 2002 modifiant le statut, la place et les droits de la personne en situation de handicap, entrait en vigueur, proposant ainsi un axe alternatif dans l’accompagnement global des personnes accueillies au sein de l’établissement.
« Les Résidences Lozériennes d’Olt » apportent ainsi depuis maintenant quinze ans, une offre d’accueil pour les personnes en situation de handicap, qui s’inscrit dans les exigences sociales liées à l’intégration et à la participation sociale des personnes en situation de handicap.

Le projet de service de la Villa « Les Rosiers » prend le relais et poursuit le travail qui a été initié sur la Villa « Les Grillons » et vise à standardiser une approche nouvelle de la prise en charge individuelle des personnes accueillies au sein de l’établissement.
En effet, bien que novateur en 2002, l’accueil de personnes en situation de handicap au sein d’une villa communautaire, semble plus facilement permettre l’épanouissement personnel de chacun, la possibilité de répondre à une besoin fondamental de sécurité et la canalisation de tensions ou de variation d’humeurs, inhérentes à tout groupe social.

La Villa, par son milieu de vie qu’est le « quartier résidentiel », apporte aux personnes accueillies une socialisation accrue et contribue à changer la perception que la société peut avoir des personnes en situation de handicap.

Fort de l’expérience acquise tout au long des quinze ans de fonctionnement de la Villa « Les Grillons », les professionnels du F.A.M. de « L’Enclos » ont conscience aujourd’hui de l’importance de la spécificité d’un accueil au sein d’une Villa.

C’est dans cette dynamique que l’Association « Les Résidences Lozériennes d’Olt » cherche aujourd’hui à promouvoir ce type d’accompagnement éducatif.

 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Les Valeurs qui caractérisent la Villa « Les Rosiers » reposent principalement sur des notions d’Inclusion sociale, de proximité relationnelle et de continuité du Lien Social. En ce sens, la Villa se veut être un pont interactionnel et organisationnel entre le milieu dit « ordinaire, classique » et l’accueil en Internat notamment.
En effet, à la différence d’une structure, qualifiée ici de « classique », avec une architecture pensée en moyenne pour quatre unités de vie en internat, la Villa quant à elle reprend des codes et des formes d’habitat qui se rapprochent autant que possible d’un foyer de type « familiale ». La contiguïté des locaux, ainsi que la localisation de la Villa dans un milieu de vie de type « quartier résidentiel », a été consciemment souhaitée par « Les Résidences Lozériennes d’Olt ».
L’Association, par cette volonté de proximité relationnelle, voit dans cette forme d’accompagnement, une opportunité pour parfaire son Action et la possibilité d’offrir toujours plus d’approches éducatives nouvelles.

De plus, la constance des Liens Sociaux, aussi bien intérieurs qu’extérieurs, participe à la recherche d’un équilibre relationnel qui profite à l’ensemble des personnes qui vivent au sein de la Villa, y compris l’équipe éducative, c’est pourquoi ils travaillent également de nuit. Fort de l’expérience accumulée tout au long des quinze années de fonctionnement de la Villa « Les Rosiers », l’Association « Les Résidences Lozérienne d’Olt » estime la continuité des Liens Sociaux créés, aussi primordiale que vitale et tend à promouvoir ce type d’accompagnement, qu’elle estime propice à l’épanouissement des personnes accueillies.

L’accueil de personne en situation de handicap au sein d’une Villa organisée en faveur de « l’Inclusion Sociale », confère un environnement serein et apaisé, notamment par les valeurs qu’elle véhicule et de fait par l’induction de celles-ci.
En ce sens, la recherche de proximité dans la relation à l’Autre et de continuité dans les Liens Sociaux, induit la création réfléchie d’un lieu de vie de type « Villa résidentielle », régit par un cadre éducatif intimiste, soucieux de la sécurité et des libertés individuelles de tous.

 

ACTIVITÉS, SORTIES ET QUOTIDIEN

Pour ce qui concerne la Villa « Les Rosiers », la notion d’ « Activité » tient compte essentiellement de ce qui peut organiser un «quotidien» dans le milieu «ordinaire».  C’est pourquoi, il convient, pour l’équipe éducative, de mettre en place des activités qui vont dans le sens d’une appropriation de l’environnement, par les résidents de la Villa.

Cette démarche vise donc à permettre aux personnes accueillies, de pouvoir s’ancrer sur leur lieu de Vie, que ce soit en préparant et en travaillant un jardin potager ou en entretenant l’extérieur de la Villa.

 

Cependant que les activités s’inscrivent dans une démarche d’investissement du quotidien, l’équipe éducative, de la Villa « Les Rosiers », tient à l’épanouissement personnel des personnes accueillies.
En ce sens, toutes les activités doivent apporter une satisfaction et un plaisir certain, pour induire un désir d’entreprendre. De plus, il s’agit là d’apporter aux résidents de la Villa, les éléments qui leurs permettraient de se revaloriser et de se responsabiliser, ce qui semble nécessaire, voire primordiale, pour faciliter les moyens d’expression de ceux-ci.

 

Une des particularités de l’accompagnement éducatif, qui est mis en place au sein de la Villa « Les Rosiers », se décline par un Temps de rencontre, d’échange et de partage, formalisé et organiser à travers la « Réunion des Résidents ».
Cette réunion ce fait au minimum une fois par mois et tous les résidents de la Villa doivent être présent, à moins qu’une activité exceptionnelle ait été mise en place ce jour-là.
Elle est animé par un des membres de l’équipe éducative, qui aura préalablement établie un ordre du jour et qui effectuera en suivant un compte rendu.

Au sein de la Villa « Les Rosiers », l’équipe éducative assure une continuité dans l’accompagnement qui est mis en place et se doit d’être vigilante afin de préserver la permanence de la cohérence et de la cohésion du Groupe.

Aussi, dans un souci d’ininterruption du travail éducatif, les membres de l’équipe assurent également le travail de nuit. En ce sens, tous les professionnels assurent une, voire plusieurs nuits, par semaine.
Au cours de ces Temps, les membres de l’équipe éducative peuvent proposer des « veillées » ou des soirées particulières, comme des sorties en ville. Ils peuvent également dormir au cours des nuits, ce qui renforce le sentiment d’appartenance à une Villa de Type « communautaire ».

Le « Quotidien » est une notion abstraite qui représente pourtant la multitude d’actions, de possibilités et d’intentions qui peuvent composer une Vie. La compréhension la plus précise possible de cette dimension du Travail Social est nécessaire avant toute mise en place d’un accompagnement éducatif. Le Foyer d’Accueil Médicalisé de « L’Enclos » fonde ses actions sur la base d’une approche éducative qui se veut toujours plus fine et adaptées aux personnes accueillies au sein de l’établissement.

 

Les rythmes naturels d’une journée apportent une dynamique sur une Unité de Vie, dont l’équipe éducative doit s’approprier le sens, pour pouvoir répondre aux besoins des personnes accueillies. En effet, la pluralité des Temps (lever, repas, etc.) qui composent le « quotidien », permet d’être dans un accompagnement éducatif permanant car toujours ancré dans une réalité concrète
Dans le cas particulier de la Villa « Les Rosiers », cette dimension du Travail Social tient lieux de socle et de base dans l’accompagnement qui est mis en place auprès des personnes accueillies. C’est pourquoi les résidents qui vivent sur la Villa, participent tous, à hauteur de leurs capacités, aux activités proposées (par les professionnels ou les résidents), aux tâches ménagères et a toutes autres formes d’actes ou faits qui composent leur quotidien.

Pour autant, un accompagnement éducatif ne peut et ne saurait se satisfaire d’une « exécution de tâches » car le travail éducatif mis en place perdrait alors tout son sens. Il est donc impératif pour l’équipe éducative de permettre aux résidents de profiter notamment d’instants fugaces de tranquillité, qui donnent une importance à ce qui peut sembler impalpable.

 

VENIR AU FAM DE L'ENCLOS

FAM de l'Enclos

MARVEJOLS

Nous contacter